Comment l'usine d'Artopex Laval commence à utiliser le plein potentiel du système Flexpipe!

Est-ce que votre collègue devrait voir ceci?
Partagez cette page

20
structures ont été construites en 1 an
20%
des sections de l’usine sont actuellement impliquées
80%
des sections de l’usine seront impliquées dans les prochains mois

Artopex n’est pas un fabricant de meubles comme les autres. Non, cette entreprise de meubles de bureau basée à Granby au Québec s’est donnée pour mission de créer l’équipement de bureau parfait, d’un point de vue à la fois fonctionnel et esthétique. Depuis sa fondation, Artopex a rempli sa mission, ayant grandi jusqu’à proposer quatre showrooms à travers le Canada, à Toronto, Montréal, Calgary et Québec.

Alors que ses produits ont beaucoup à voir avec la croissance de cette entreprise, Artopex attribue son mérite à ses employés plus que tout. Non seulement Artopex est considérée comme l’une des entreprises les mieux gérées du Canada ces dernières années, mais les équipes qui font avancer l’entreprise ont fait preuve d’un réel dévouement à la tâche. Mais lorsqu’un défi surgit à l’usine Artopex à Laval il y a quelques années, il y avait besoin de trouver une solution pour conserver une activité et une croissance allant de pair avec les attentes de l’entreprise.

Le problème

Retour sur l’année 2014. Cette année-là, le vice-président production d’Artopex voulait mettre en place de nouvelles cellules de production. La société a pris son temps dans cette tâche, pesant le pour et le contre de plusieurs options dans l’idée de trouver la meilleure solution adaptée à l’entreprise. Après tout, la dernière chose qu’Artopex voulait était d’implémenter un nouveau système finalement inutile, pour ensuite revenir à la planche à dessins. Bien qu’Artopex dispose d’équipes compétences, dont un employé avec une expertise en soudure, trouver une solution optimale était extrêmement important.

 

La solution

Comme indiqué auparavant, Artopex a pris son temps pour trouver un système. Bien que l’initiative se soit manifestée en 2014, ce n’est pas avant fin 2015 que l’entreprise s’est finalement décidée. Il se trouve que cette solution était le système Flexpipe. Artopex avait apprécié tant de choses dans le système Flexpipe. D’abord, le système lui offrait la possibilité de récupérer des pièces et d’adapter des structures déjà existantes, ce que préférait vraiment l’entreprise. De plus, des structures pouvaient être personnalisées pour vraiment s’adapter à une situation donnée. Et dernier argument et non le moindre, Artopex appréciait de ne pas avoir à peindre les structures, un avantage mineur mais vraiment pratique.

En dépit des avantages de Flexpipe, une question demeurait : est-ce que ce serait plus économique pour les ouvriers de souder les structures ? Cependant, après une formation au système et après avoir réalisé la rapidité avec laquelle les structures pouvaient être créées, cette question trouva très rapidement sa réponse.

Artopex a acheté un gros volume de pièces Flexpipe et a commencé à brainstormer des idées de structures, prenant largement conseil auprès des ouvriers.

 

Les résultats

Après seulement la première année d’implantation du système Flexpipe, plus de 20 structures ont été construites. Elles sont actuellement impliquées dans environ 20% des sections de l’usine et on attend une croissance du système pour une utilisation dans plus de 80% de la zone au sol dans les prochains mois. De plus, un stagiaire a été engagé pour aider au développement des plans de l’usine en utilisant le système Flexpipe.

Finalement, Flexpipe s’est révélé être la bonne solution pour Artopex, une bonne récompense avec des mois de recherches sur différentes solutions.

remi-boquien-portrait
Remi Boquien - Responsable de l'amélioration continue

Rémi a été chargé de projets pour la Rive-Nord du Québec pendant près de 3 ans. Il a découvert le système Flexpipe lors d’un stage dans l’un des établissements de nos clients. Il a effectué ses études en ingénierie mécanique et dans ses temps libres, il est pillier droit au rugby! Il est maintenant responsable de l’amélioration continue pour surveiller et améliorer les processus organisationnels dans le but de les rendre aussi efficaces que possible.