Des panneaux de protection pour le Chaînon

Le Chaînon est un organisme montréalais qui vient en aide aux femmes en difficulté depuis 1932. En plus de son service d’écoute et d’accompagnement disponible en tout temps, il offre de l’hébergement de courte et de longue durée à plus de 500 femmes annuellement.

 

L’un de ses services les plus utilisés est l’hébergement d’urgence qui permet d’accueillir, chaque jour, douze femmes. Elles passent la nuit dans une chambre-dortoir sécuritaire, peuvent manger un souper et un petit-déjeuner et bénéficient de plusieurs services, comme des soins de santé et d’entretien de vêtements.

Malheureusement, avec l’arrivée de la pandémie de COVID-19, la maison d’hébergement a dû réduire de presque 50 % sa capacité d’accueil. En effet, en raison des mesures d’éloignement physique décrétées par la Santé publique, seulement sept femmes pouvaient y dormir.

Le taux d’occupation étant de 100 % avant la crise sanitaire, l’organisme ne voulait pas pénaliser sa clientèle en hébergeant moins de femmes.

 

Permettre au Chaînon de poursuivre sa mission

Les responsables du Chaînon ont alors eu l’idée d’installer des panneaux de protection. Après avoir fait des recherches, ils ont appris que Flexpipe fabriquait justement des panneaux séparateurs pour limiter la propagation du coronavirus. Emballés par ce beau projet, nous leur avons fait don de plusieurs panneaux et avons fait le voyage jusqu’à Montréal pour venir les installer.

Les panneaux séparateurs de Flexpipe sont fabriqués avec des tubes d’acier et des connecteurs qui constituent le cadre de la structure. Au centre, on y retrouve une toile Mika, fixée au cadre à l’aide d’attaches autobloquantes de type tie wraps, qui permet de bloquer les gouttelettes.

Il en existe plusieurs modèles, certains s’installant directement au sol, et d’autres sur des comptoirs ou des meubles. Quel que soit le modèle, le temps d’assemblage n’est généralement que de 15 à 20 minutes par panneau.

 

L’installation des panneaux

Au Chaînon, nous avons installé des panneaux de protection dans le dortoir, ainsi que dans la salle à manger commune. Dans le premier cas, nous avons installé des murs séparateurs entre chacun des douze lits, à la hauteur des oreillers.

Étant donné que la toile des panneaux est transparente, les responsables de l’organisme peuvent facilement voir chacune de leurs pensionnaires et discuter avec elles, tout en respectant les règles d’hygiène liées à la COVID-19. Des panneaux opaques, fabriqués par exemple en contreplaqué, n’auraient pas offert le même avantage.

Dans la salle à manger, nous avons installé de plus petits panneaux séparateurs au milieu de chacune des tables. Ainsi, l’organisme peut servir autant de repas qu’il le souhaite, sans avoir à diminuer sa capacité d’accueil. De plus, les femmes peuvent s’asseoir les unes en face des autres pour manger et discuter, ce qui aide à combattre l’isolement.

Non seulement les toiles Mika améliorent la communication, mais elles permettent également d’accroître la durée de vie des panneaux. Si jamais les toiles venaient à s’abîmer, l’organisme n’aurait pas besoin de se procurer une nouvelle structure. Il n’aurait qu’à changer la toile endommagée, un processus qui ne nécessite que quelques minutes. Les tubes et les connecteurs, eux, sont solides et conçus pour durer des années.

Des équipements évolutifs

Une fois la pandémie terminée, le Chaînon pourra sans problème utiliser les panneaux protecteurs pour répondre à de nouveaux besoins. Comme les autres produits Flexpipe ces derniers sont entièrement modulaires et se transforment facilement en étagère ou en support à tablette électronique ou ordinateur portable.

Nous sommes bien heureux d’avoir aidé ce merveilleux organisme communautaire à poursuivre ses activités pendant cette période d’incertitude. Grâce à nos panneaux séparateurs, le Chaînon peut continuer à accueillir et accompagner les femmes en difficulté dans un environnement sécuritaire pour tous.

Click to rate this post!
[Total: 1 Average: 5]
Découvrez plusieurs
plans de structures de protection
Lire l'article
mathieu-bernier-portrait
Mathieu Bernier - Chargé de projets - Québec et région de l'Atlantique

Mathieu s’est joint à l’équipe Flexpipe en 2018 comme chargé de projets pour la Rive-Nord du Québec. Auparavant, il a travaillé plusieurs années dans le milieu des opérations et de la chaîne d’approvisionnement. Passionné par l’optimisation des processus, il a effectué ses études en logistique. Mathieu est engagé, déterminé et passionné de sports. Il est d’ailleurs un triathlonien et a coaché une équipe de football pendant deux saisons.